Historique du Rotary

HISTORIQUE

Roue Rotarienne

«Peu nombreux sont ceux qui ne reconnaissent pas le travail remarquable effectué par les Rotary clubs à travers le monde libre», Winston Churchill.

Création : 23 février 1905 par Paul Percy Harris (1868-1947), avocat avec 3 de ses amis : Gustavus Loehr, Silvester Schiele, Hiram Shorey sur la base d’une nouvelle éthique professionnelle et la promouvoir.[photo des fondateurs ] Avec l'aimable autorisation de Rotary Images

But initial : privilégier les intérêts professionnels et sociaux de ses membres en retrouvant dans un club un réel esprit d’amitié et de service.
«L’amitié est le socle sur lequel le Rotary se construit, et la tolérance est le ciment qui lui permet de tenir.» Paul Harris.

Symbole du Rotary : une roue crantée à 6 branches qui évoque l’alternance régulière  des réunions qui se tenaient à tour de rôle dans le bureau de chaque membre du Club. Aujourd’hui cette roue d’engrenage de 24 dents avec clavetage au centre, est un symbole de mouvement et de transmission de l’énergie à toute heure . Cette idée de rotation traduit l’obligation pour chaque club de changer chaque année de Président et de bureau.

1917, Création de la FONDATION ROTARY par Arch C. Klumph.
1920, 1°club sur le continent européen à MADRID.
1921, 1° club français à PARIS et présence du Rotary sur les 6 continents.
1922, devient Rotary International.
1924, 4 clubs en France avec un district et 100.000 rotariens dans le monde.

But en 1922 : Unir les ressources et les compétences au service des collectivités dans le besoin. Notion d’esprit de dévouement du Rotary: "Servir d’abord", en dehors de toute influence politique, religieuse et en totale ouverture aux diverses cultures et croyances.
1925, 200 clubs rotariens avec un effectif de 20 000 membres.
1932, Herbert J. Taylor crée « le Critère des quatre questions », critère adopté en 1943 par le Rotary International. 
1940, Pendant la Deuxième guerre mondiale, de nombreux clubs disparaissent alors que d’autres apportent des secours aux victimes de la guerre.
1942-1943, Conférence rotarienne pour promouvoir les échanges éducatifs et culturels internationaux. Elément fondateur de ce qui deviendra  l’UNESCO.
1945, 49 Rotariens appartiennent aux 29 délégations réunies à la Conférence sur la Charte des Nations unies Ils participent à la rédaction de la charte de l’ONU.
1985, le Rotary lance le projet d’éradiquer la polio dans le monde.
En 1989, les femmes sont admises au sein des Rotary clubs dans le monde entier (150 000 à ce jour).
1990, Chute du mur de Berlin et extension progressive du Rotary International dans les pays d’Europe centrale et orientale.
1993, siège du Rotary à Evanston sur les rives du Lac Michigan au nord de Chicago (Illinois).
2000, le Rotary colle aux besoins sociétaux, il étend la gamme de son domaine d’action : Maltraitance des enfants, Faim dans le monde, illettrisme, sauvegarde de l’environnement, Santé.
Fin 2016, plus de 35.300 Rotary clubs  dans 200 pays. Plus d’1.227 million de membres dont plus de 221.000 femmes. Il faut ajouter 483.000 interactiens (jeunes entre 12 et 18 ans) et 226.000 Rotaractiens (jeunes entre 18 et 30 ans).

En France métropolitaine, 1061 clubs regroupent 33.488 Rotariens.


2 milliards d’enfants vaccinés contre la poliomyélite dans le monde.
5000 actions de solidarités chaque année en France
40 000 bourses offertes entre 1975 et 2015
6000 échanges de jeunes annuellement
10 millions d’euros collectés en France en 10 ans pour la recherche sur le cerveau.

QUELQUES ROTARIENS CELEBRES :

Président Kennedy, Albert Schweitzer, Walt Disney, Luciano Pavarotti, Thomas Mann, le diplomate Carlos P. Romulo, le compositeur Jean Sibélius.
Michel Debré, ministre des Affaires étrangères et ministre des Finances,  Cecil B. De Mille, cinéaste Raymond F. Firestone, PDG de Firestone, Robert Manuel, metteur en scène, Maurice Chevalier...

ORGANIGRAMME DU ROTARY INTERNATIONAL

Le Rotary est  avant tout une organisation de terrain reposant sur des Clubs autonomes,  membres de l’association Rotary International dont ils respectent les statuts et le règlement intérieur.

Les Clubs sont  regroupés en 566 districts géographiques, dirigés par un gouverneur, chaque district soutient les activités et actions des clubs par le biais de commissions spécifiques d’aides et de conseils au fonctionnement des clubs.

La qualité de membre actif s’obtient par cooptation, c’est-à-dire sur invitation d’un rotarien. Il faut occuper (ou avoir occupé) un poste à responsabilités dans le monde des affaires, des professions libérales ou de la fonction publique, de pouvoir respecter les règles d’assiduité et de participer aux actions du club.

Un Conseil d’administration centrale de 19 membres  dirige l’association et fixe la politique et les actions mondiales de l’association. Le président du Rotary, élu annuellement parmi les anciens administrateurs, a pour prérogative de choisir le thème de son mandat et les domaines d’action prioritaires à ses yeux.

L’administration centrale est dirigée par le secrétaire général qui est à la tête de 800 personnes. Le siège du Rotary est situé à Evanston, une banlieue de Chicago. Il comprend également 8 bureaux régionaux en Angleterre, Argentine, Australie, Brésil, Corée, Inde, Japon et Zurich pour la France.
Il n’existe pas de Rotary Français au sens strict du terme, mais un organisme, le CO DI F A M, Comité des Districts de France Andorre, Afrique francophone et Monaco qui fédère les clubs francophones.

Une Convention internationale annuelle qui se déroule chaque année dans un pays différent réunit tous les représentants des Clubs.

Le Rotary possède son « parlement » : Le conseil de législation qui se réunit tous les 3 ans (prochain conseil en 2019). Il reçoit et examine les requêtes statutaires et règlementaires des Clubs et Districts. Chaque District envoie un délégué qui est obligatoirement un ancien gouverneur.

Une assemblée internationale se tient en février ou mars lors d’un séminaire de formation spécifique de préparation des futurs gouverneurs de district…et de leur conjoint ! Le futur Président du Rotary International leur présente son thème qui sera la pierre angulaire de la conférence de district à venir.


FONDATION ROTARY

Arch Klumph


En 1917, Arch Klumph eut l’idée remarquable de créer un fonds de dotation pour « faire le bien dans le monde ».

En 1928, il devint une entité sans but lucratif, séparée  du Rotary International, appelée Fondation Rotary sous la houlette de cinq administrateurs, dont Arch Klumph.

En 1930, la Fondation accorde sa première subvention à l’intention d’enfants handicapés. La crise américaine de 1929, puis la seconde guerre mondiale entravèrent la croissance normalement prévue de la Fondation.

En 1947, année du décès de Paul P. Harris, le fondateur du Rotary, le premier programme à long terme est mis sur pieds. Puis vinrent successivement : Les bourses de formation technique et des subventions pour activités entrant dans le cadre des objectifs de la Fondation. Les subventions 3-H (Health, Hunger and Humanity) et leur corollaire : les Volontaires du Rotary. Le lancement de Polioplus en 1984-1985. Enfin les Programmes destinés à promouvoir la paix et la résolution des conflits (Foundation's peace and conflict studies programs).
La mission de la fondation est donc de centraliser les contributions volontaires des Rotariens ou les donations privées puis de les redistribuer dans le cadre de programmes bien identifiés : humanitaires, éducatifs et de lutte contre la poliomyélite dans le monde.

À l’heure actuelle les contributions faites à la Fondation se chiffrent à plus d’1 milliard de dollars. En 2015, pour la 8ème année consécutive, la Fondation du Rotary est classée 4 étoiles (note maximale) par le "Charity Navigator" qui classe les organisations caritatives selon leurs critères de bonne gouvernance ou non.

L’implication des Rotariens du monde entier, assure l’avenir de la Fondation Rotary et lui permet de poursuivre son œuvre au profit de la paix et la prévention ou la résolution des conflits, la prévention et traitement des maladies, la distribution de l’eau et l’assainissement, travailler à la santé de la mère et de l’enfant, contribuer à l’alphabétisation et l’éducation de base et enfin aider au développement économique et local de l’humanité.

Le mois de Novembre est traditionnellement, pour les Rotariens, le "mois de la Fondation" qui a pour but de les sensibiliser sur les programmes d'actions et de collecter des fonds de financement.

Vu sur le web

14/11/2018

Vendredi 16 novembre 2018, à partir de 20h, le Rotary Club de Honfleur organise un repas caritatif au profit du Téléthon, dans les Greniers à sel.

14/11/2018

Nous devons trouver 1,1 million d'euros, d'où la mobilisation du rotary club. Nous sommes aussi aidés par l'ASBL Constellation dans la recherche de ...

15/11/2018

Le collège Chaumié d'Agen organisait, mardi après-midi, avec l'appui du Rotary-Club Agen-La Garenne qui a initié l'événement, des Rencontres ...

15/11/2018

S'engager pour mieux servir, telle est la mission du Rotary-Club de Lourdes qui organise une nouvelle soirée en faveur de l'association Quiétude, ...

15/11/2018

Germinal Giner veut aussi mettre en valeur le paratennis (tennis en fauteuil) grâce aux fauteuils offerts par le Rotary-Club destinés aux personnes à ...

15/11/2018

Elise Thebert et Benoît Geslin, de l'EFS de Blois, Philippe Daversin et Jacques Torset, du Rotary Club de Blois, organisent ensemble la collecte « Mon ...

15/11/2018

C'est par ces mots que Yann Deschamps, actuel président du Rotary club de Châtellerault-Châteauneuf, a introduit la remise d'un chèque de 3.300 ...

13/11/2018

Le Rotary Club de Meaux et Chœur-Odyssées donneront un concert exceptionnel pour aider la recherche contre le cancer. Il aura lieu, dimanche 18 ...

13/11/2018

La Ville de Nice et la Métropole, le Département, le Rotary Club de Nice, le Rotaract Nice Baie des Anges et la JCE Nice Côte d'Azur apportent leur ...

13/11/2018

Le Rotary-club Fourmies-Hirson-Vervins a rendu hommage, dans le cadre de son concours d'éloquence et de communication annuel, au clairon ...